Les contraintes liées aux décrets dits « machines dangereuses » (publiés en 2013) ont découragé de nombreuses entreprises, notamment dans le secteur des Travaux Publics, à s’investir dans l’apprentissage. Certaines entreprises, dont des grands groupes employant parfois plusieurs centaines d’apprentis, avaient stoppé le recrutement d’apprentis mineurs.Dans le cadre de la concertation sur l’apprentissage du 19 septembre 2014, le Medef avait proposé au gouvernement de remplacer le régime d’autorisation préalable au recrutement d’un apprenti de moins de 18 ans, instauré en 2013, par un système de déclaration préalable. Le gouvernement a décidé de suivre cette recommandation et vient de publier de nouveaux textes dans ce sens le 17 avril 2015.
Le questions/réponses et les décrets  Le communiqué de presse