« La « Sécu » veut informer les entreprises sur les motifs d’absence des salariés »

Communiqué Cnam 25-1-2018

 

La caisse nationale d’assurance maladie a décidé de mener une expérimentation auprès de certaines entreprises connaissant un fort taux d’absentéisme en vue de les inciter à mettre en œuvre des actions de prévention.

Ayant constaté, depuis quelques années, une augmentation de pathologies pouvant avoir une origine professionnelle (notamment lombalgies, troubles musculo-squelettiques et troubles psycho-sociaux) et des écarts importants en termes de taux d’absentéisme entre des entreprises d’un même secteur d’activité, la caisse nationale d’assurance maladie a décidé de mener une expérimentation en direction de celles ayant un niveau d’absentéisme atypique.

La démarche consiste à informer des motifs des arrêts maladies déposés par leurs employés, tout en garantissant l’anonymat de ces derniers, mais aussi en convertissant en coût direct et indirect ces absences. L’Assurance maladie espère amorcer chez ces entreprises une réflexion sur leurs conditions de travail, puisqu’il y a une corrélation entre ces dernières et le nombre et la durée des arrêts.

L’objectif étant d’engager un dialogue avec elles pour les inciter à mettre en œuvre des actions de prévention et à réduire certains facteurs de risques liés au travail.

Dans un premier temps, l’expérimentation concernera 5 grandes entreprises d’environ 350 salariés chacune réparties dans toute la France, et de son évaluation dépendra son extension.