UN  ENJEU  POUR  DEMAIN

Les prochaines élections aux Chambres de Commerce et d’Industrie se dérouleront dans toute la France du 20 octobre au 2 novembre prochain.

Elles sont d’une immense importance économique, tant les vocations et missions  des CCI sont déterminantes pour le développement des entreprises et de leur environnement régional.

 

Le MEDEF Guyane, bien conscient de ces enjeux, a décidé de se déterminer et de soutenir le plus fermement possible la liste lui paraissant le mieux défendre et représenter le monde de l’économie qui est le sien.

 

Deux critères essentiels ont été pris en compte pour décider ce soutien.

 

L’un humain, basé sur l’appréciation de la vision prospective et la détermination animant les 34 hommes et femmes qui conduiront demain les destinées de la CCI Région Guyane.

Pour le MEDEF, quoique devant être de large ouverture, cette liste doit compter néanmoins en son sein des personnalités issues de ses rangs ; personnalités représentatives de tous les secteurs d’activités et de tous les territoires de Guyane.

 

L’autre programmatique, basé sur les perspectives d’actions, réfléchies et structurées, qu’ambitionne de conduire cette équipe une fois aux commandes de cette institution, appelée à devenir la « Maison de Toutes les Entreprises ».

 

Concrètement, la qualité des hommes et des femmes constituant la liste « CAPCCI Guyane 2016 » est apparue répondre totalement aux attentes du MEDEF qui ne peut que se féliciter de son excellente composition et de sa cohérence.

 

De même, les objectifs affichés par cette équipe, refusant toute approche démagogique des problèmes se posant à la Guyane, a fini d’emporter l’adhésion du MEDEF.

Dépassant les importantes missions institutionnelles que lui confère le législateur, le programme de cette liste impulse en effet une véritable dimension prospective à la future CCI.

Ses vues pour développer l’attractivité de la Guyane dans toutes ses composantes géographiques, pour mener une politique de formation d’excellence, pour imaginer et accompagner les grands projets d’infrastructure, pour ouvrir résolument notre région à l’international, pour relancer les        «  zones d’activité économique », pour ouvrir le vaste chantier touristique que permet notre situation amazonienne ou pour travailler en étroite collaboration avec les instances publiques régionales, nationales et même européennes, constituent autant d’arguments forts, porteurs d’avenir.

 

Considérant tous ces points hautement positifs, le MEDEF Guyane soutient donc sans réserve  la liste

                      «  CAPCCI Guyane 2016 » conduite par  Jean-Luc Davidas

 

et appelle tous ses adhérents et sympathisants à le suivre et le faire suivre massivement dans ce choix.

Pierre Gattaz, Président National du MEDEF, ne s’y est du reste pas trompé en approuvant lui aussi la logique de cette décision de soutien, lors de sa récente venue en Guyane.

 

Découvrez le programme: CAP CCIG 2016