actualites

JURIS'HEBDO- Semaine 39

« Le congé maternité des travailleuses indépendantes sera rallongé en 2019 »

www.gouvernement.fr


Dès l’an prochain, les travailleuses indépendantes et exploitantes agricoles vont pouvoir bénéficier d’un congé maternité pouvant atteindre 16 semaines, soit une durée alignée sur celui des salariées.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé, le 20 septembre, que le congé maternité des travailleuses indépendantes (artisanes, commerçantes, professionnelles libérales) et exploitantes agricoles serait allongé en 2019. Il passerait ainsi de 6 à 8 semaines au minimum, dont 2 avant l’accouchement. Sa durée totale serait portée à 16 semaines, comme pour les salariées. Les travailleuses indépendantes bénéficieraient donc de 38 jours de congés supplémentaires, pour atteindre 112 jours.

Actuellement, pour percevoir les indemnités journalières d’interruption d’activité, les intéressées doivent arrêter de travailler pendant au moins 44 jours consécutifs, soit un peu plus de 6 semaines. Avec les prolongations éventuelles (jusqu’à 30 jours supplémentaires), le congé total peut atteindre 10 semaines.

S’inspirant du rapport de la députée LREM de l’Essonne, Marie-Pierre Rixain, le Premier ministre a également précisé que des mesures seraient mises en place pour remplacer les agricultrices lors de leur départ en congé. L’idée étant « d’augmenter les droits et prendre en compte les spécificités ». En revanche, il n’a pas souhaité trancher sur une éventuelle prolongation du congé de paternité, un temps envisagée par l’exécutif.

Pour mémoire, la création d’un « congé de maternité unique garanti pour toutes les femmes, quel que soit leur statut, aligné sur le régime le plus avantageux », celui des salariées, faisait partie des engagements de campagne du président de la République. Matignon a indiqué que cette mesure serait inscrite dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019, qui sera présenté prochainement en conseil des ministres.