L’Afep et le Medef apportent leur soutien à la décision du président du Haut comité de gouvernement d’entreprise (HCGE), M. Michel Rollier, d’interroger le groupe Carrefour sur les modalités de détermination de la rémunération de ses dirigeants et sur les indemnités de départ de son ancien PDG, M. Georges Plassat, qui ne leur paraissent pas conformes au code Afep-Medef.