Le 16 Mai 2017

 

 

Alors que la Guyane peine à se relever avec difficultés de 5 semaines de conflit ayant gravement handicapé son économie.

Alors que d’autres conflits ont volontairement été initiés par l’UTG depuis pour faire perdurer cette situation mortifère pour les entreprises et leurs salariés.

Alors que l’heure est pourtant à la responsabilité pour éviter le drame social qu’entraînerait inévitablement la fermeture de trop nombreuses entreprises.

Un nouveau conflit bloque à nouveau le Grand Port Maritime de Dégrad des Cannes. L’UTG s’évertue à rendre impossible la négociation annuelle au sein de cette entreprise.

Mais est-il responsable d’interdire à nouveau l’arrivée de containers, alors que nombre d’entre eux, attendus depuis mars dernier, sont toujours en souffrance quelque part dans les Antilles, si ce n’est définitivement perdus !

Est-il raisonnable de bloquer une économie très tributaire des importations au nom de revendications de quelques-uns.

Si l’UTG joue le pourrissement de la situation économique de la Guyane à des fins partisanes, il est aussi de la responsabilité du Gouvernement de faire cesser ce chantage indécent.

Les chefs d’entreprises et tous les responsables économiques n’en peuvent plus de cette situation et resteront solidaires face à ce mouvement.

 

Cela suffit !

 

Stéphane LAMBERT

Président


A propos du Medef Guyane :
Le Medef Guyane est le premier syndicat patronal de Guyane avec plus de 235 entreprises adhérentes, dont plus de 90% de TPE.
Le Medef défend et fait valoir les intérêts des entreprises auprès de l’ensemble des décideurs institutionnels, avec lesquels il entretient un dialogue franc, direct et permanent.
Il met l’emploi et la croissance économique au cœur de son action.

 


2017-05-16 Communiqué de presse – Blocage du GPM