La formation des dirigeants de PME : zoom sur l’Agefice

Quand on pense formation professionnelle, on pense formation professionnelle des salariés. C’est oublier que les dirigeants d’entreprise peuvent et doivent également se former.

Challenger son mode de management, comprendre les évolutions de sa branche, prendre en compte les évolutions règlementaires et bancaires, appréhender les enjeux du numérique… Voici quelques exemples pour lesquels le dirigeant doit adapter ses compétences.

Ce sont les FAF (Fonds d’Assurance Formation) qui assurent la prise en charge du financement de la formation pour les chefs d’entreprise, à condition d’être à jour de la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP) versée à l’Acoss, la caisse nationale du réseau des Urssaf.

Tous les dirigeants d’entreprise sont concernés. Pour les dirigeants dont les structures sont inscrites au Registre du Commerce, c’est l’Agefice (Association de Gestion et du Financement de la formation des Chefs d’Entreprise) – une équipe de 22 personnes au national en lien avec votre Point d’accueil situé au MEDEF Guyane – qui gère la prise en charge du financement des formations d’un million d’entrepreneurs, en y incluant les 300 000 auto-entrepreneurs pris en charge par ce même organisme.

Deux principes complémentaires ont été mis en place pour soutenir l’effort de formation des chefs d’entreprise. Ils consistent en une prise en charge « immédiate » d’une quote-part des frais de formation, et en une mesure fiscale « décalée » dans le temps : un crédit d’impôt pour la formation, calculé en fonction d’un nombre d’heures de formation suivies.

En 2016, sur les 63 millions d’euros collectés, l’Agefice a financé pour 55 millions d’euros de formations auprès d’organismes de formation qu’elle a agréée, « ce qui représentent 35% d’augmentation en un an, ça va dans le bon sens » remarque Pierre Possémé, vice-président de l’Agefice.

Une dépense en constante augmentation, et c’est heureux, puisque la dépense de formation annuelle moyenne est de 55 euros par dirigeant. A titre de comparaison, la dépense en formation est de 177 euros par salarié et par an, avec les 4,6 milliards d’euros consacrés aux 26 millions de salariés français (source : Xerfi Precepta 2016). Sur ces montants, l’Agefice finance prioritairement les formations obligatoires et règlementaires, et répond à la forte demande en formations aux compétences numériques, en particulier dans le cadre de son opération « La Mallette du Dirigeant ».


Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter Mme Vladimir RAYMOND :

formation@medefguyane.fr ou 0694 28 98 85.