EMOTOCNES YES

Oui, vous avez le droit de rompre un contrat de travail à durée déterminée (CDD) avant son terme, mais attention, les cas sont limités.

Un CDD est conclu pour une durée limitée et précisée, au départ, dans le contrat. Il prend fin soit à la date fixée soit – en l’absence de terme précis – lorsque se réalise l’objet pour lequel il a été conclu (retour du salarié remplacé, fin de la saison…).

Les seuls cas où un CDD peut être rompu avant son terme sont les suivants :

  • commun accord des parties ;
  • faute grave du salarié ou de l’employeur ;
  • embauche du salarié en contrat à durée indéterminée (CDI) dans une autre entreprise ;
  • force majeure résultant d’un événement extérieur imprévisible, irrésistible et insurmontable, empêchant les parties d’accomplir leurs obligations ;
  • inaptitude du salarié médicalement constatée Art. L. 1243-1 du Code du travail.


Attention aux sanctions :

Si vous mettez fin à un CDD avant son échéance en dehors des cas autorisés précités, vous pouvez être condamné à verser des dommages et intérêts au salarié d’un montant au moins égal aux rémunérations qui restaient à percevoir jusqu’à la fin du contrat.