Tendance

Mettre fin au « dévoiement » du droit de grève qui paralyse l’économie de nos territoires 

Que l’on nous comprenne bien, nous ne remettons aucunement en cause le droit de grève qui est un droit constitutionnel et doit être défendu en tant que tel. Mais nous nous insurgeons contre les grèves qui prennent en otage un territoire et paralysent son économie. C’est le cas de la grève des aéroports  de Polynésie qui affecte gravement l’économie de ce territoire depuis plus de 10 jours maintenant et qui n’est hélas pas la première du genre.

Si la grève des pompiers territoriaux a été levée depuis le 19 mai 2017, celle des pompiers d’Aéroport de Tahiti (ADT) est toujours en cours, et occasionne des difficultés que l’on peut imaginer, tant pour les touristes que pour la population. En effet, 3000 personnes, bloquées dans les îles, ont notamment dû être hébergées sur des lits de camps à l’aéroport ou chez des membres des personnels de l’aéroport et des compagnies aériennes, faute de places disponibles en hôtel. Quelle image désastreuse pour nos destinations ultramarines que nous essayons inlassablement de promouvoir !

L’ensemble des acteurs économiques du secteur du tourisme –  dont les compagnies aériennes, les acteurs de l’hôtellerie, mais également les agences de voyage et les tour-opérateurs – se sont rassemblés pour dénoncer ce mouvement dont les conséquences sont très préjudiciables pour le territoire, alors même que l’économie avait peu à peu réussi à reprendre suite à la crise.

Après des jours de blocage, le Haut-commissaire a consenti à faire des réquisitions ; c’est une avancée qu’il convient de saluer, même si elle intervient tardivement, et qu’elle ne résoudra pas le problème de manière pérenne. Et, par un curieux hasard sans doute, les salariés réquisitionnés sont soudainement tombés malades et ont produit des certificats d’arrêt de travail…

La FEDOM leur souhaite naturellement un bon et surtout très prompt rétablissement. En tout état de cause, solidaire des milieux de Polynésie française, nous avons immédiatement saisi la nouvelle Ministre des Outre-mer afin de lui demander de réagir rapidement, car des solutions existent, comme par exemple la réquisition de l’unité de sapeurs-pompiers (sous statut militaire) de Marseille, qui si elle n’est pas “une fin en soi”, vaut mieux que la situation catastrophique que les socioprofessionnels de Polynésie ont dû gérer ces derniers jours.

La FEDOM suivra attentivement ce dossier, car un climat social apaisé et responsable est aussi vital pour les entreprises, que tous les dispositifs économiques et fiscaux pourtant nécessaires au développement de nos territoires.

 

Gouvernement

Le Cabinet d’Annick Girardin a été constitué
Sont nommés au cabinet de la ministre des outre-mer :

Directeur de cabinet : M. Dominique SORAIN, ancien Préfet de la Réunion.

Directeur adjoint de cabinet : M. Brice BLONDEL. Il retrouve un poste qu’il a déjà occupé avec Victorin Lurel et George Pau Langevin, avant de retourner à la Cour des Comptes.

Conseiller spécial : M. Eddie AÏT. Conseiller régional d’Ile-de-France et conseiller municipal d’opposition, il était déjà auparavant son conseiller spécial lorsqu’Annick Girardin occupait le ministère de la Fonction Publique.

Chef de cabinet : M. Eric CAYOL, chef de cabinet, chargé des relations avec les parlementaires. Actuel chef du département de communication de la Dicom, (la délégation à l’information et à la communication du ministère de l’intérieur) Eric Cayol, natif de Fort de France, a été Sous-préfet délégué à la cohésion sociale et à la jeunesse auprès du Préfet de la région Guyane et Sous-préfet de Château-Thierry de 2014 à 2016.

Chef adjoint de cabinet : M. Yohan WAYOLLE, chef adjoint de cabinet, conseiller chargé des affaires réservées, du développement durable, des transports et des affaires maritimes. Il occupait déjà ces fonctions auprès d’Annick Girardin.

Conseillers

M. Henri SOUPA, conseiller chargé de la communication, de la presse et de la culture ; Il a exercé préalablement les mêmes fonctions auprès d’Annick Girardin.

Mme Gaëlle NERBARD, conseillère chargée des affaires sociales, du travail, de l’emploi, de la santé et de la jeunesse.  Actuelle Cheffe du département de la cohésion sociale, de la santé, de l’éducation et de la culture du Ministère des Outre-mer, Mme Gaëlle Nerbard fut jusqu’en 2013 secrétaire générale de la Fédération hospitalière de France (FHF).

M. Rémi BASTILLE, conseiller chargé des affaires régaliennes, institutionnelles et de la sécurité ; Ancien directeur de cabinet des préfets de Savoie et de Corde, il était chef adjoint de cabinet du Premier ministre.

M. Sébastien EUGENE, conseiller chargé des affaires économiques, des entreprises, de la fiscalité et des questions budgétaires. Ancien chef de cabinet d’Annick Girardin, il est maire adjoint (PRG) chargé des finances de la ville de Château-Thierry.

Périmètre d’action des nouveaux ministres

Le Gouvernement a fait paraître au JO en date du 25 mai dernier les décrets d’attribution relatifs aux périmètres des ministères.  S’agissant du Ministère des Outre-mer, les champs de compétence et les missions restent les mêmes que ceux qui prévalaient sous le précédent quinquennat. Les socio-professionnels attendent plus que jamais de l’adaptation, de la stabilité et de la lisibilité de la norme, conditions nécessaires au développement économique durable.

Lire la suite du décryptage et les commentaires de la FEDOM suite à la parution des décrets d’attribution en ligne

Nomination : Xavier Brunetière nommé conseiller outre- mer à Matignon

Xavier Brunetière sera le nouveau conseiller Outre-mer à Matignon. Il succède à Fréderic Potier nommé Préfet et Délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT(Dilcrah).

En savoir plus

 

Collectivités locales 

Les premiers pas de Daniel Gibbs à la présidence de la COM

Mercredi 24 mai, lors de sa première conférence de presse depuis sa prise de fonction à la présidence de la COM le 2 avril dernier, Daniel Gibbs est revenu sur la mise en place de sa mandature. Accompagné de Valérie Damaseau, première vice-présidente et porte-parole de la majorité, il a rappelé l’organisation territoriale et la délégation de fonctions aux vice-présidents.

Le président de la COM a par ailleurs détaillé les actions engagées depuis sa prise de fonction :
La nouvelle stratégie touristique, dont la première réunion du comité de pilotage a eu lieu la semaine dernière, ce qui permettra d’ici quelques mois de doter Saint-Martin d’un cap clair pour développer son économie.
La réforme de la fiscalité : l’appel d’offre pour sélectionner un cabinet expert dans cette réforme sera bientôt lancé, dans l’objectif de proposer un système fiscal plus simple et plus juste.
Le PPI : Programmation des investissements sur 5 ans et 10 ans pour une meilleure gestion des finances publiques, une plus grande transparence pour nos concitoyens et une plus grande efficacité de l’action publique.
Il a en outre assuré que le grand nettoyage de l’île dont il parlait dans son programme et avait classé dans ses priorités, débuterait d’ici la mi-juin afin de profiter du curage des ravines en début de saison cyclonique. Il a insisté sur le fait que ce grand nettoyage était autant une question d’environnement que de préparation de la prochaine saison touristique. « Il faut s’assurer que la maison est propre et en état de recevoir. (Source : Soualiga Post)

Le président de la Collectivité Territoriale de Guyane rencontre la nouvelle ministre des Outre-mer

Rodolphe Alexandre, le président de la Collectivité Territoriale de Guyane, a rencontré la nouvelle ministre des Outre-mer, Annick Girardin, mardi 23 mai à Paris. Plusieurs sujets, dont le plan d’urgence pour la Guyane, ont été abordés.

En savoir plus

La création du Parc naturel Marin de Martinique, déjà contestée…

Le décret n° 2017-784 du 5 mai 2017 créant le Parc naturel Marin de Martinique, est paru le dimanche 07 mai 2017 au Journal officiel.  Le Parc naturel Marin de Martinique s’étendra ainsi sur les 47 340 km² de mer qui entourent la Martinique, c’est à dire l’ensemble de la zone économique exclusive.

C’est ce périmètre, bien trop large à leurs yeux, et surtout la méthode employée, sans réelle concertation, qui irrite nombre d’élus et de professionnels de la mer. Affaire à suivre…

Politique, opinions et sondages

Législatives 2017 : En Outre-mer, 312 candidats pour 27 sièges à pourvoir

La campagne électorale pour les élections législatives a été officiellement lancée ce 22 mai. Les deux tours du scrutin auront lieu en juin prochain dans les Outre-mer. Pour cette nouvelle législature, ils sont 310 candidats officiellement enregistrés pour concourir à la députation.  Ces élections législatives 2017 sont marquées par un record historique du nombre de candidats dans certaines collectivités. Sur les 27 députés sortants, 14 briguent un nouveau mandat.  Outremers360 vous dresse la liste définitive de tous les candidats dans les Outre-mer.

En savoir plus

La Fedom dans la presse 

Partenariat FEDOM-FIDAL : les retombées presse

En savoir plus

Vie des adhérents

« Les 28 millions ne sont pas pour les vendeurs »

Lire l’interview de Philippe Labro qui réagit à l’aide complémentaire de l’Etat. Celle-ci ne peut que servir à compenser le surcoût industriel de fabrication du sucre affirme Tereos.

Lire la suite en ligne
La CMA-CGM renforce sa desserte de la Réunion

Sur l’échiquier de CMA – CGM, la Réunion occupe désormais une position stratégique. En janvier 2016, la compagnie faisait de Port des Galets son hub maritime. Le nombre d’escales hebdomadaires était porté de trois à cinq. L’île était ramenée à 16 jours du port de Fos en Méditerranée et 21 jours du Havre. Avec sa ligne Midas, CMA-CGM était la seule à proposer un service direct entre la Réunion, sa seule escale dans l’océan Indien, l’Afrique de l’Est, du Sud et de l’Ouest, la péninsule arabique et l’Inde. La ligne Mascareignes offrait une liaison hebdomadaire entre la Pointe-des-Galets, Port-Louis et Tamatave.  (Source : le JIR)
XL Airways va desservir la province

À partir de janvier, XL Airways desservira Lyon et Marseille en vols directs. En fin de semaine dernière, Laurent Magnin, président d’XL Airways, est venu « à la rencontre des îles de Guadeloupe ». Il a dévoilé à cette occasion deux informations importantes. La première, c’est qu’à partir du 20 octobre, XL s’engage dans une desserte annuelle. La seconde, c’est qu’elle desservira Lyon et Marseille en vols directs, à partir de janvier et jusqu’à mai, à raison d’une liaison par semaine. Les deux nouvelles vont ravir « les gens » selon Laurent Magnin qui n’utilise pas le terme client, ni celui de passagers. « Les gens, c’est ce qu’il y a de plus important. Et les gens qui bougent sont beaucoup moins racistes que les autres. La peur de l’étranger, elle s’arrête quand on va à sa découverte. » Les gens, donc, vont pouvoir voler à des prix intéressants – 349 euros, prix d’appel – et gagner directement d’autres destinations. «C’est important. Parce que nous avons remarqué que, quand nous ouvrons ainsi des vols en direct, sans correspondance, nous captons d’autres gens, qui ne voyageaient pas à cause de l’obligation de correspondance. »

En savoir plus

Brèves

Le congrès des Réserves naturelles s’installe en Martinique

Du 29 mai au 2 juin, le Parc naturel de Martinique va accueillir le 36e congrès des Réserves naturelles de France. Près de 250 participants sont attendus. Dix ans après avoir été accueilli en Guadeloupe, le congrès des Réserves naturelles de France (RNF) va se tenir à Schoelcher, dès lundi prochain, organisé par le Parc naturel de Martinique. Il aura pour thème : « Nature, Économie, Société : choisir ou composer ? Nonm épi lanati : divizion oben kowézion ? » Le congrès est réservé aux professionnels de la gestion des réserves naturelles et de l’aménagement du territoire, mais une séance publique est prévue lundi soir.

En savoir plus

 L’outre-mer, laboratoire des énergies renouvelables 

La Croix se projette dans l’avenir, en faisant notamment un détour en Outre-mer, où le vent, le soleil et la houle sont autant d’atouts pour développer les énergies propres de demain.

En savoir plus

Le tourisme réunionnais a le vent en poupe

En 2016, 458 261 touristes ont dépensé 325,3 millions d’euros. De janvier à avril ce sont déjà 147 000 touristes qui ont découvert l’île. Des chiffres qui n’avaient plus été atteints depuis 2011.

En savoir plus
Le très haut débit poursuit son développement en Outre-mer

L’ARCEP, (Autorité de Régulation des Communications) a publié le mardi 23 mai, un état des lieux des communications électroniques en Outre-mer pour l’année 2016. Les consommations vocales mobiles et fixes sont très disparates entre les différents départements.

En savoir plus
Brasseries de Bourbon s’engage pour le développement durable du territoire

Le Développement durable fait partie de l’ADN des Brasseries de Bourbon. Dès sa création en 1962, l’entreprise a mis en place un système de collecte et de réutilisation de bouteilles performant, qui a enclenché une véritable roue vertueuse. Avec ce système, elle a ainsi été un précurseur de l’économie circulaire à La Réunion. Aujourd’hui, ce sont tous les services de l’entreprise qui sont engagés pour le territoire et s’inscrivent dans une dynamique d’amélioration continue. « Préserver, Améliorer et Valoriser » sont trois maîtres-mots aux Brasseries de Bourbon, comme le confirme la présentation de ses résultats 2016 en matière développement durable.

En savoir plus
Coopération régionale : Les Seychelles accueilleront le 11ème Forum économique des îles de l’Océan Indien

Sur le thème de la Coopération entre l’Océan Indien et l’Afrique continentale, la 11ème édition du Forum économique des îles de l’Océan Indien aura lieu du 6 au 9 novembre 2017, aux Seychelles. Les inscriptions seront ouvertes dès le 1er août.

Parutions au J.O.

JO du 25 mai

Décret n° 2017-1084 du 24 mai 2017 relatif aux attributions du ministre des outre-mer

Décret du 24 mai 2017 portant cessation de fonctions d’un préfet – M. SORAIN (Dominique)

JO du 27 mai

Arrêté du 24 mai 2017 portant nomination au cabinet de la ministre des outre-mer (voir supra)